Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

La méthode de la dissertation


Sommaire


B / La dissertation

La dissertation est un exercice bien particulier (typiquement français et assez ancien) qui répond à des règles précises qu'il faut bien sûr connaître et s'efforcer d'appliquer… Ceci exige avant tout la maîtrise d'une méthode (il n'est donc jamais question en philosophie d'être inspiré ou non par un sujet, il s'agit toujours de l'application plus ou moins maîtrisée d'une méthode).
C'est un exercice avant tout formel, ce qui signifie qu'on y juge des qualités d'expression, de construction et d'argumentation, pas des opinions (une mauvaise note ne s'explique donc jamais par une divergence d'opinion entre vous et votre correcteur).
Trois exigences Ă  retenir :
1 – formuler un problème : ce sera le rôle de l'introduction, qui à partir de l'analyse du sujet devra établir une problématique.
2 – construire et argumenter : faudra établir un plan et surtout expliquer et argumenter les éléments de réponse qu'on apporte au fur et à mesure du devoir. Les affirmations arbitraires n'ont aucune valeur si elles ne sont pas justifiées : vous devez convaincre votre lecteur.
3 – répondre à une question : dans une question de dissertation, il n'y a jamais de réponse attendue ou de réponse vraie ! Vous ne devez pas écrire pour faire plaisir au prof ou à un correcteur anonyme ! Mais il faudra pourtant répondre à cette question : vous devez donc inventer et innover plutôt que répéter un cours ou des fiches.

I / Conseils généraux

A / Quelques rappels utiles

Faites un effort d'écriture : les copies illisibles sont moins bien lues et donc pénalisées.
Attention aux fautes d'orthographe trop grossières et que vous pouvez éviter (les pluriels, les conjugaisons des verbes…)
On n'écrit pas comme on parle : on attend de vous un minimum de correction dans l'expression et une certaine précision du vocabulaire.
Attention à la ponctuation : le français s'écrit avec des virgules, des points-virgules, des points, des majuscules… tout ceci ne sert pas qu'à faire joli, mais peut transformer beaucoup le sens ou la force de votre discours.
Pas d'abréviations ni de style télégraphique.
Relisez-vous : trop de candidats n'utilisent pas les quatre heures dont ils disposent, alors qu'ils pourraient en peu de temps améliorer largement la qualité de leur copie en se relisant (en remédiant en particulier aux défauts mentionnés ci-dessus).