Communauté

Devenir membre

Vous avez demandé le document suivant :

Le citoyen n'a-t-il le droit de s'opposer aux lois qu'en paroles? (Liberté)

Le citoyen n'a-t-il le droit de s'opposer aux lois qu'en paroles? (Liberté)

Thème : Liberté

Extrait de la réponse : La question qui vous est proposée distingue implicitement la parole et les actes. Se demander si le citoyen n'a le droit de s'opposer qu'en paroles, c'est s'interroger à savoir la limite de ses droits en distinguant une opposition par la parole et une opposition par les actes. C'est donc sur la liberté d'opposition du citoyen qu'on vous demande de vous interroger. Vous pouvez commencer par remarquer qu'il faut certaines conditions politiques pour avoir déjà le droit de s'opposer en paroles ...

 
Pour obtenir l’intégralité de ce doument et consulter autant de documents que vous le souhaitez pendant 15 minutes ainsi que notre aide en ligne un seul code est nécessaire :

En savoir plus

Pour lire et télécharger les réponses aux 10 000 sujets de dissertations, les fiches sur toutes les notions du programme, les dossiers et accéder à l'aide en ligne, webphilo vous propose :

  1. Accès libre sans abonnement :

    Vous pouvez alors soit payer de France ou de l'étranger par téléphone (même tarif avec votre portable) ou par SMS ou encore par CB pour les personnes résidant à l'étranger. Cliquez sur "paiement à l'acte" et suivez les instructions. Votre code d'accès est valable 15 minutes sur toute la partie payante du site. Vous pouvez donc accéder à autant de documents que vous le souhaitez ainsi qu'à l'aide en ligne et pas seulement à un "corrigé". Notez donc bien votre code.

  2. Accès illimité avec abonnement :

    Rendez-vous dans l'espace "abonnements" qui vous permet de bénéficier sans limite de tous les services de webphilo+

    L'équipe webphilo