Dossiers > Accueil

Communauté

Devenir membre

Comment atteindre le vrai ?

« Notre rapport avec le vrai passe par les autres. Ou bien nous allons au vrai avec eux, ou ce n’est pas au vrai que nous allons. Mais le comble de la difficulté est que, si le vrai n’est pas une idole, les autres, ? leur tour, ne sont pas des dieux. Il n’y a pas de vérité sans eux, mais il ne suffit pas, pour atteindre au vrai, d’être avec eux(...)On ne peut pas attendre qu’un philosophe qu’il aille au del? de ce qu’il voit lui même, ni qu’il donne des préceptes dont il n’est pas sûr. L’impatience des âmes n’est pas ici un argument : on ne sert pas les âmes par l’? peu près et l’imposture. C’est donc le philosophe et lui seul qui est juge. Nous voici revenus au soi et au tête ? tête du soi avec le vrai. Or, nous disions qu’il n’y a pas de vérité solitaire(...) Il est vrai qu’il n’y a pas de juge en dernier ressort, que je ne pense ni selon le vrai seulement, ni selon moi seul, ni selon autrui seulement, parce que chacun des trois a besoin des deux autres et qu’il n’y aurait non-sens ? les lui sacrifier. Une vie philosophique ne cesse de se relever sur ces trois points cardinaux. »

Merleau-Ponty, Eloge de la philosophie et autres essais